L'histoire du jardin

L'histoire commence au sein d'une association bien connue au Pays du Mont Blanc, l'association En Passant par la Montagne. Créée par l'alpiniste Marc Batard, celle-ci propose à des structures éducatives de toutes la France d'utiliser la montagne comme support pédagogique. L'idée d'un jardin au Pays du Mont Blanc à d'abord été pensé, par les administrateurs de cette association, comme une activité proche de la nature qui permettrait à des jeunes en difficulté de pouvoir vivre et s'installer dans la vallée.

Mais le Jardin des Cimes est né ensuite de la rencontre entre la SCIC Champ des Cimes et la mairie de Passy.

En effet, cette idée de créer un jardin à vocation culturelle, touristique et pédagogique pour répondre a un besoin d'accompagnement social par l'emploi de personnes en insertion professionnel, à ensuite été reprise par l'entreprise d'insertion SCIC Champ des Cimes qui a porté et concrétisé le projet. Par ailleurs, la mairie de Passy cherchait une activité pour revitaliser le Plateau d’Assy. En effet, la perte de la vocation médicale du Plateau d’Assy due a la fermeture des établissements de santé, a entraîné des difficultés de reconversion du territoire.

Et c'est l'agence l'Atelier, composé du paysagiste Bruno Marmiroli et le jardinier Patrick Genty, qui a conçue l'aménagement du Jardin des Cimes en lui donnant son originalité : adopter une démarche résolument artistique tout en prenant la montagne comme sujet. Et celle ci est racontée avec beaucoup de liberté, celle que permet l'art

des jardins justement, au cours d'une ballade d'une heure et une quinzaine d'espaces.

La SCIC Champ des Cime achève les travaux d’aménagement en 2008 et exploite le site jusqu'en 2012.

En 2013, c'est l'association Jardin des Cimes, créée en 2011, qui reprend le relais de l'exploitation du Jardin des Cimes : aménagement et entretien des jardins, animations pédagogiques, événements culturels, boutique et restaurant.